Oeuvres‎ > ‎

ELLIOTT

ELLIOTT
2015 - 2018
Céramique

Elliott rend hommage au photographe américain Elliott Erwitt.
Le chien m’inspire par sa vivacité, sa désinvolture et sa grande diversité corporelle.
Je sculpte des chiens imaginaires, sans préférence d’échelle, passant du bibelot au grand volume sculpté,
jusqu’au monumental avec la photographie.
La couleur blanche du biscuit fait référence aux sculptures classiques. La simplicité de la matière brute 
contraste avec ses modelés et ses ciselures.



ELLIOTT


Toutous
NIKY, crédit Photographique : © Isabelle Montané 





Elliott sur la place des petits murs - Nantes



 




Exposition du prix des arts visuels de la ville de Nantes © Gaelle Le Guillou

Elliott  
 
Cette exposition est intitulée ​
Elliott ​en hommage au photographe américain Elliott Erwitt et à Elliott, le chien d’une amie.  
  
L’animal et en particulier le chien est mon objet d’étude. Populaire, le chien est le meilleur ami de l’homme, il 
est très présent dans nos vies. Le chien m’inspire par sa désinvolture, sa liberté d’être, sa spontanéité, 
sa vivacité et sa grande diversité physique.  
  
Je sculpte, j’expérimente, je modèle des bâtards, des chiens imaginaires.  
J'interroge notre perception face à l’objet. Je joue avec les échelles : de la petitesse du bibelot, au grand 
volume sculpté, jusqu’au monumental avec la photographie.  
  
La couleur blanche du biscuit fait référence aux sculptures classiques. Elle valorise la simplicité de la matière 
brute avec ses modelés et ses ciselures.  
Les aplats de couleurs vives sur les murs, les socles et les fonds de photographies soulignent les contours 
des sculptures. Ces couleurs mettent en avant les pleins et les vides.  

J’expose également un cadeau de ma grand mère : le dessin d’un chien.  



















Comments